Comment se reconvertir en Aide-soignante ?

La profession soignante consiste à fournir des soins d’hygiène et de confort aux personnes hospitalisées et à fournir un soutien aux personnes dépendantes dans les tâches de la vie quotidienne.

__config_colors_palette__ {« active_palette » :0, » config » : {« colors » : {« 11f38 » : {« name » : » Accent principal », » parent » ፦1}, » dd1f9″ : {« name » : » Lumière d’accent principal », » parent » : » 11f38″, » lock » : {« légèreté » :1}}, » gradients » :}, » palettes » :}, » original » : {« colors » : {« 11f38 » : {« val » : » rgb (30, 136, 69) », » sl » : {« h » :142, » s » :0.63, » l » :0.32, » a » :1}}, » dd1f9″ : {« val » : » gba rgb (4, 215, 85, 0.08) », » hsl_parent_dependency » : {« h » :143, » s » :0.96, » l » :0.42, » a » :0.08}}, » gradients » :}} __config_colors_palette__

A lire en complément : Comment devenir soigneur animalier après la 3eme ?

CONTENU

MissionQualités et compétencesFormation salarialeOpportunités

A lire aussi : Votre animal est malade : Pourquoi est-ce important de faire appel à une clinique vétérinaire ?

Aide à la formation à domicile

Avec Minerva

  • À distance
  • Employé salarié • Chercheur d’emploi • Entreprise • Étudiant
  • Gradué ou remboursé

Je m’informe gratuitement, je m’informe gratuitement

Mission

Le décret du 25 janvier 2005 sur les modalités d’organisation de la validation de l’expérience acquise donne une définition de la profession de soignant. Selon la Commission, la mission du soignant est exercée sous l’autorité de l’infirmière , afin de l’aider dans leurs activités de soins. L’aidant contribue ainsi au bien-être des malades.

Il assure des gestes d’hygiène et de confort , comme la toilette des patients, l’aide aux repas, la vérification du bon suivi des régimes alimentaires, par exemple lorsqu’un patient doit être à jeun avant une opération, la remise en état des lits, l’accueil ou l’installation de nouveaux patients. Il participe aux soins infirmiers transmissions , c’est-à-dire informer ses collègues (soignants, infirmières et médecins) par des observations écrites et orales des développements concernant le patient et des mesures prises pour assurer la continuité des soins. Il participe également à des activités pour les personnes admises dans les centres de soins continus et de réadaptation.

Le soignant est tout à la fois un assistant d’équipe médicale et accompagnant les patients privés d’autonomie . Elle est si essentielle dans le monde de la santé. Néanmoins, son rôle est limité  : contrairement à l’infirmière, ils ne peuvent pas administrer des médicaments ou effectuer des soins médicaux tels que l’installation d’une perfusion, bien qu’il puisse, par exemple, être impliqué dans le changement des pansements et être capable de mesurer les paramètres vitaux.

Qualités et compétences

  • Avoir une bonne condition physique  : le soignant doit être en mesure d’aider le patient à se lever du lit et à s’allonger, mais aussi à marcher, à faire ses toilettes. Ces gestes, ainsi que la réparation des lits, sont très physiques et fatigantes. De plus, il travaille de jour et de nuit, en semaine et en fin de semaine.
  • Avoir une bonne résistance psychologique  : le soignant est confronté quotidiennement à la maladie ou à la mort, à des souffrances psychologiques et physiques. Il doit donc être capable de supporter un tel environnement.
  • Empathie, patience et sens de l’écoute  : l’aidant est un interlocuteur dans le monde médical particulièrement proche du patient ; il doit donc être capable de faire preuve de patience et d’attention, de maintenir de bonnes relations avec lui, de calmer leurs angoisses et de leur donner confiance ; il doit alors trouver les bonnes paroles pour apaiser les peurs ou persuader un patient à nourrir.
  • Avoir la capacité de travailler en équipe  : le soignant est intégré dans une équipe d’autres soignants, infirmières, médecins et autres membres du personnel hospitalier et doit être en mesure de communiquer avec eux, notamment pour la coordination et un suivi approprié des soins.
  • Le désir est utile aux autres  : le soignant doit avoir une véritable vocation d’aider et de prendre soin des autres ; il doit avoir une grande disponibilité et une grande capacité à démontrer un esprit d’initiative, mais aussi un bon sens de l’observation pour remarquer les changements et les changements dans l’état des patients.

Formation

Pour devenir aidant, il est essentiel d’obtenir le diplôme d’État de dispensateur de soins, comme le stipule la loi du 22 juillet 1994. Ce diplôme certifie les compétences nécessaires à l’exercice de cette profession et est obtenu à la suite d’une formation rémunérée de 10 mois  ; il est ouvert à toute personne âgé d’au moins 17 ans  ; aucun diplôme n’est requis pour suivre cette formation.

Il est également possible d’obtenir le diplôme d’État de soignant grâce à la validation de l’expérience acquise. Le candidat doit alors justifier qu’il possède les compétences nécessaires, dans le cadre d’une activité bénévole ou d’un employé.

Aide à la formation à domicile

Avec Minerva

  • À distance
  • Employé salarié • Chercheur d’emploi • Entreprise • Étudiant
  • Gradué ou remboursé

Je m’informe gratuitement, je m’informe gratuitement

Points de vente

Un soignant peut être obligé de travailler dans de nombreux endroits : gériatrie, psychiatrie, urgences, et aussi bien dans des établissements publics que privés (crèches, établissements pour personnes âgées et hôpitaux privés). Il peut aussi exercer chez les patients, lorsqu’il est employé dans un centre d’association ou un centre de santé, par exemple, puisqu’il va ensuite s’installer chez les malades. Il y a environ 340 000 aidants naturels en France, pour la grande majorité des femmes. Près de 200 000 personnes travaillent dans un hôpital public .

Avec plus de 100 000 emplois créés, la profession soignante est particulièrement prometteuse d’ici 2020 ; à ces chiffres s’ajoutent environ 120 000 départs à la retraite à remplacer , rapprochant 220 000 postes nombre d’emplois d’aidants naturels à combler dans les années à venir . La profession est également très demandée en raison de l’augmentation de l’âge de la population, ce qui nécessite de plus en plus de soins.

En ce qui concerne sa carrière, l’aidant peut ensuite passer à des métiers infirmiers ; après trois ans de pratique, il peut assister aux tests de sélection pour entrer dans un institut de formation en sciences infirmières. Il peut également se diriger vers la profession d’assistance psychologique, d’assistant de garde d’enfants (pour lequel il est exempté d’une partie de la formation lorsqu’il décide de préparer ce diplôme) et même vers la profession d’agent mortuaire.

ARTICLES LIÉS