Combien ça coûte de souscrire à la RCPE cheval chaque année ?

Dans le domaine de l’équitation, pensez à souscrire à des assurances afin de protéger votre cheval contre d’éventuels dommages qui pourraient être liés, directement ou indirectement, à son activité. Même lorsque votre cheval ne participe pas à des activités équestres, protégez-le en souscrivant à une assurance responsabilité civile adéquate. Les termes et le montant de cette assurance doivent être bien compris et maîtrisés.

rcpe cheval tarif

A découvrir également : Comment gagner plus d'argent ?

À combien est la rcpe cheval tarif et comment y souscrire chaque année ?

Selon les chiffres officiels, plusieurs milliers de Français achètent un cheval chaque année. Pour certains, c’est un choix pour leur plaisir, tandis que pour d’autres, c’est un véritable investissement qui doit être rentable. Ces chevaux sont gardés en pré-privé, en pension ou parfois en demi-pension dans un centre équestre. Quelle que soit la situation, souscrire à une assurance pour protéger votre cheval et les tiers est important.

La possession d’un cheval comporte des risques. Parmi les situations inconfortables auxquelles vous pourriez faire face, on peut citer :

A lire en complément : Entreprise écoresponsable : les bases

  • Les blessures : le cheval peut se blesser au pré ou pendant la montée.
  • Les maladies : les chevaux sont susceptibles de tomber malades.
  • Les risques liés au transport : des accidents peuvent se produire lors du déplacement du cheval d’un endroit à un autre.

Le RCPE est-il obligatoire ?

Avant d’examiner le prix, vous devez savoir si cette assurance est obligatoire. La réponse est non. Selon la loi, vous n’êtes pas obligé d’assurer un cheval. Dans la pratique, les autres propriétaires de chevaux vous diront qu’il est important de protéger votre animal avec une assurance responsabilité civile (RC) minimale.

La raison en est simple : la responsabilité des animaux n’est pas directement prévue par la loi. En tant que propriétaire, il vous incombe donc de répondre des éventuels dommages corporels et matériels causés par votre cheval. Les coûts des réparations peuvent rapidement atteindre plusieurs milliers d’euros.

 Le coût réel de l’assurance RCPE

Il existe deux types d’assurance pour protéger un cheval. Le premier est l’assurance RCPE, également appelée responsabilité propriétaire d’équidé (RCPE). Cette assurance couvre les chevaux lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour l’équitation. Cela inclut les moments où les chevaux se promènent seuls dans un endroit clos ou lorsqu’ils s’échappent.

Le coût de cette assurance varie d’une compagnie à l’autre et en fonction du nombre de chevaux que vous souhaitez assurer. En moyenne, le prix de l’assurance pour le premier cheval est de 33 euros par an. Pour les seconds et les autres chevaux, le prix descend à 24 euros.

Le deuxième type d’assurance est la responsabilité civile en action d’équitation (RCAE). Cette assurance est plus complète car elle couvre les dommages éventuels causés par votre cheval, qu’il soit monté ou non. Bien entendu, cette formule est plus coûteuse.

Pour souscrire à une assurance RCPE, vous pouvez demander une extension de votre assurance habitation si le cheval est avec vous. Une autre option consiste à contacter directement une compagnie spécialisée dans l’assurance équine. Ces professionnels sauront vous conseiller efficacement.

Souscrire à une assurance pour votre cheval est une décision judicieuse afin de le protéger contre les risques liés à son activité. Bien que l’assurance RCPE ne soit pas obligatoire, elle offre une tranquillité d’esprit en couvrant les éventuels dommages causés par votre cheval, que ce soit lorsqu’il est monté ou hors action d’équitation. Les coûts des réparations peuvent être considérables, et une assurance adéquate vous évitera des dépenses financières importantes. N’hésitez pas à comparer les offres et à consulter des professionnels de l’assurance équine pour trouver la meilleure solution correspondant à vos besoins et à votre budget.

ARTICLES LIÉS