Quel est le rôle d’une vanne EGR ?

Inventée dans les années 70, la vanne EGR est un équipement antipollution obligatoire en Europe depuis l’application de la norme d’émission Euro 1. A quoi sert exactement cet équipement obligatoire sur les voitures diesel ?

Pourquoi les vannes EGR sont obligatoires sur un moteur diesel ?

EGR est l’acronyme de Exhaust Gaz Recirculation que l’on peut traduire par circulation des gaz d’échappement. Cette pièce a été mise au point dans les années 70 outre-Atlantique. Mais c’est en septembre 2015 que son utilisation s’est généralisée sur tous les moteurs diesel des véhicules commercialisés en Europe à partir de cette date.

A voir aussi : Quel coût pour recharger une voiture electrique ?

La raison ? Cela correspond à l’entrée en vigueur de la norme Euro 6 qui impose aux constructeurs automobiles des seuils maximum concernant les émissions de certains polluants. Il s’agit principalement du CO et des NOx émis par les motorisations diesel, plus rarement essence.

Quel est le rôle de la vanne EGR sur un moteur diesel ?

La vanne EGR a pour fonction de récupérer les gaz d’échappement résultant de la combustion du diesel pour les injecter une seconde fois dans le circuit. Grâce à cette seconde combustion, on obtient une importante réduction du taux de particules fines et et les NOx dans les gaz d’échappement.

A lire en complément : Quelle sont les bonnes astuces pour trouver le numéro de téléphone d’une fourrière ?

Si cette pièce est imposée par les instances européennes, c’est parce que ces molécules que l’on retrouve ensuite dans l’air sont particulièrement dangereuses. En effet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) les a classés parmi les composés cancérigènes. Ils sont notamment à l’origine de certains cancers du poumon.

Vanne EGR cassée ou défectueuse : est-ce problématique ?

Après un certain temps d’utilisation, des dépôts s’accumulent dans la vanne EGR. Elle s’encrasse, peut s’obstruer et même se bloquer. Généralement, le voyant antipollution s’allume au tableau de bord pour vous signaler qu’il y a problème. Dans ce cas, il est important d’aller voir un mécanicien pour le corriger.

En effet, dans le cas contraire, les difficultés mécaniques peuvent s’accumuler. Ainsi, c’est la provoque des dommages au filtre à particules voir au collecteur d’admission et au soupape. Les performances du véhicule sont en baisse très nette. Dès lors, sans intervention d’un mécanicien automobile, les conséquences peuvent être dramatiques pour le moteur. Elles peuvent surtout coûter chères au propriétaire du véhicule.

Bien évidemment, avant d’arriver à ce stade ultime, il se passe tout de même un certain temps pendant lequel votre véhicule devient polluant. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le dysfonctionnement de la vanne EGR est un motif de non-obtention du contrôle technique obligatoire.

Comment entretenir une vanne EGR ?

Procéder au remplacement d’une vanne EGR coûte relativement cher. Il est donc essentiel d’entretenir cet élément pour éviter voir retarder un défaut de la vanne EGR.

La première chose, c’est d’éviter de prendre sa voiture pour des déplacements très courts. Le moteur n’atteint alors pas sa température optimale de fonctionnement. Les dépôts et résidus s’accumulent davantage au niveau de la vanne. À l’inverse, parcourir de longs trajets permet de décrasser votre EGR.

Enfin, si ce n’est pas suffisant, il est possible d’utiliser certains additifs, notamment des nettoyants pour système moteur. Ceux-ci sont à déverser dans le réservoir de carburant. Toutefois, il ne s’agit que d’une action préventive. Là encore, il est conseillé de faire de longs trajets pour que le véhicule atteigne toujours sa température optimale d’utilisation.

Combien coûte le remplacement d’une vanne EGR ?

La vanne EGR est censée durer toute la vie d’un véhicule diesel. En pratique, c’est loin d’être toujours le cas et il arrive un moment où il est impératif de la faire remplacer.

Malheureusement, cette prestation est extrêmement coûteuse. D’un constructeur à l’autre, les prix peuvent considérablement varier. Pour un véhicule relativement ancien, c’est-à-dire au-delà de 8 à 10 ans, ce n’est pas toujours une bonne affaire que de devoir procéder au remplacement d’une vanne EGR.

Où trouver la vanne EGR exactement ?

Si vous n’avez pas exactement compris où se trouvait la vanne EGR, alors voici quelques informations qui pourraient vous aider. Comme vous l’avez sans doute compris, c’est une pièce automobile qui permet bon nombre d’actions concernant les gaz toxiques du moteur, et elle est indispensable. En revanche, il est vrai que selon la voiture que vous utilisez, vous ne la trouverez pas forcément au même endroit. Par conséquent, il peut parfois être très compliqué de trouver l’emplacement de la vanne EGR sur certains modèles. Si vous devez chercher cet emplacement, alors sachez que la vanne EGR doit se placer impérativement à un endroit stratégique entre deux collecteurs :

  • le collecteur d’échappement
  • le collecteur d’admission

Si vous ne la trouvez toujours pas, vous pouvez aussi chercher le module de gestion du moteur, car il se trouve qu’elle est directement reliée à celui-ci pour s’ouvrir et se fermer de façon électronique. Par conséquent, vous pourrez sans aucun doute trouver votre vanne EGR sous le capot, bien que cela soit très dépendant du moteur de votre véhicule. Dans la plupart des cas, c’est bien à cet emplacement là que vous la retrouverez, ce qui reste assez pratique pour pouvoir intervenir si besoin…

Comment savoir si le rôle de la vanne EGR n’est plus assuré ?

Même en ayant fait tout le nécessaire au préalable, il est toutefois possible que petit à petit, avec le temps, votre vanne EGR ne soit plus aussi efficace qu’à ses premiers jours. Nous pouvons par ailleurs vous recommander de lire cet article détaillé si vous vous demandez quel est le rôle de la vanne egr dans une voiture, mais ce que vous avez besoin de comprendre, c’est qu’il y a quelques signes qui ne trompent pas.

En effet, il y a plusieurs indices qui peuvent vous permettre de voir que le rôle de votre vanne EGR n’est plus assuré, auquel cas vous n’aurez pas d’autre choix que de la changer. Voici quelques indications à bien surveiller dans le cas où vous avez de sérieux doutes à ce sujet :

  • écoutez votre moteur, en identifiant notamment s’il fait un bruit différent
  • regardez bien les voyants de votre tableau de bord, car il est possible que votre voyant antipollution soit allumé
  • essayez d’analyser la puissance, en voyant si celle-ci est plus basse que d’habitude
  • analysez votre conduite : si vous calez plus souvent que d’habitude, cela peut aussi venir de là

ARTICLES LIÉS