Ostéopathie : quel est son réel intérêt pour le sportif ?

Quand on pense à l’ostéopathe, on a l’image de ce professionnel doué de ses mains qui fait craquer vos articulations. Faire craquer les articulations fait effectivement partie de toute la panoplie de techniques employées dans le domaine de l’ostéopathie. L’ostéopathie est considérée comme une méthode de soins naturelle, elle ne fait donc pas partie de la médecine conventionnelle. Sa pratique est reconnue depuis 2007 en France. Quels sont les domaines d’application de l’ostéopathie et quel est son principal intérêt dans le sport ?

Généralités sur l’ostéopathie

L’ostéopathie est recommandée dans le traitement de pathologies, celles qui sont qualifiées de troubles fonctionnels. L’ostéopathie, une discipline dont l’initiateur est le Dr Andrew Taylor Still, a une approche particulière du corps humain et de son fonctionnement. Le corps est considéré comme un tout formé de plusieurs structures interdépendantes liées par différents tissus. Ces structures, l’équilibre et le bon fonctionnement du corps tout entier, sont également interdépendants. Dans le domaine de l’ostéopathie, il est question de notions comme la mobilité des tissus, l’auto-guérison ou encore de l’auto-réparation des tissus, et par extension, celles du corps. L’efficacité de cette discipline de médecine complémentaire est prouvée notamment dans le traitement des douleurs musculaires et articulaires, mais son domaine d’application reste tout de même très vaste.

A voir aussi : Comment choisir son assurance animaux ?

Equilibre et bon fonctionnement du corps

Nombreux sont les bienfaits prouvés des séances chez l’ostéopathe. L’objectif principal de cette méthode de soins est de redonner leur mobilité aux tissus du corps. Le corps est une unité fonctionnelle indissociable d’un point de vue ostéopathique. Il est formé par le squelette, les articulations, les muscles et tendons ainsi que les viscères. Par ailleurs, c’est en manipulant ces dernières que l’ostéopathe parvient à traiter une pathologie donnée.

La main : l’outil de l’ostéopathe

Quand vous allez chez l’ostéopathe, il ne faut pas vous attendre à des appareillages ou des machines. L’unique outil utilisé par l’ostéopathe est sa main, ou plutôt ses mains. C’est à peu près ce que fait le kinésithérapeute sauf que ce dernier peut utiliser des instruments de soin. Par ailleurs, la kinésithérapie ne vise pas exactement le même objectif que l’ostéopathie et n’utilise pas les mêmes méthodes.

A lire en complément : Lèvres décolorées : ce que cela signifie et comment les traités

Son principe de fonctionnement

Les manipulations de l’ostéopathe n’interviennent pas directement sur la pathologie ou les zones douloureuses. Ces gestes interviennent pour débloquer les structures sujettes à la perte de mobilité qui sont source de déséquilibre et donc des pathologies. Ainsi, si vous avez mal au dos, l’ostéopathe peut ne pas agir directement sur cette zone, mais travaillera d’autres zones pour la soulager.

L’ostéopathie intervient dans de nombreux domaines

Un ostéopathe exclusif est un praticien qui a effectué 5 ans de formation dans un institut d’ostéopathie comme celui de Lyon avant d’exercer sa profession. Un médecin, un kinésithérapeute ou encore un infirmier peut également effectuer un cursus pour avoir des compétences en ostéopathie. Dans tous les cas, l’ostéopathe peut être sollicité dans de nombreuses situations. Vous pouvez trouver facilement un ou une ostéopathe à Lyon 6 post gradué.e en pédiatrie, en prise en charge post partum ou encore en urgences et soins du terrain en milieu sportif. Nombreux sont ceux qui donnent également des soins ostéopathiques dans le but de traiter des troubles psychiques ou encore psychologiques. L’ostéopathie peut être préconisée pour la prévention ou le traitement du stress, pour la rééducation et bien d’autres encore. De nombreuses équipes sportives de haut niveau font également actuellement appel à des ostéopathes. Ces derniers travaillent en collaboration avec les médecins sportifs et les kinésithérapeutes.

Les rôles cruciaux de l’ostéopathie en milieu sportif

C’est surtout dans le domaine des sports de contact comme le foot, le volley, le rugby ou encore le basket que l’ostéopathe de sport est le plus sollicité. Cependant, tout sportif peut requérir l’intervention d’un praticien ostéopathe peu importe la discipline pratiquée. Les séances d’ostéopathie, généralement en petit nombre, permettent d’améliorer les performances du sportif. Avec une bonne mobilité de ses structures, le corps augmente en potentiel.

L’ostéopathie préventive pour le sportif

L’ostéopathe intervient souvent dans le cadre d’une consultation préventive. Son rôle est dans ce cas de mettre le corps en état pour les efforts. Le but principal du passage du sportif chez l’ostéopathe est dans ce cas une bonne préparation du corps pour limiter les blessures. Les manipulations de l’ostéopathe visent à fluidifier les gestes, préparer les différentes structures pour les futures sollicitations. L’ostéopathe est également en mesure de conseiller le sportif sur les bons gestes à adopter.

L’ostéopathie et le soulagement des douleurs

Le corps du sportif est souvent sujet à diverses douleurs et blessures malgré les précautions. Si l’ostéopathe n’intervient pas toujours directement sur et à la survenue d’un traumatisme, il est à même de traiter les troubles fonctionnels post-traumatiques. Dans ce cas de figure, les soins apportés par l’ostéopathe sont à titre curatif. En agissant sur les différents blocages occasionnés par d’éventuels chutes ou traumatismes, le praticien redonne au corps son équilibre et sa mobilité.

Le travail de suivi de l’ostéopathe

Sauf autre indication, le suivi d’un sportif chez l’ostéopathe se limite généralement à une ou deux séances par an. Les consultations se font souvent quelques semaines avant les compétitions et après les compétitions. Effectivement, les manipulations ostéopathiques ne sont pas recommandées juste avant ou juste après les efforts ou les blessures. Il faut un temps de repos pour que le corps s’adapte aux réajustements engendrés par l’intervention de l’ostéopathe.

Comment se déroule une séance chez l’ostéopathe ?

Les techniques utilisées par l’ostéopathe pour le traitement de troubles fonctionnels chez le sportif sont exclusivement manuelles. Le praticien procède à des pressions, des étirements et des manipulations à des endroits spécifiques. Cependant, l’utilisation de ces techniques intervient à la troisième et dernière phase de la consultation. Afin de définir les zones sur lesquelles il doit intervenir, l’ostéopathe doit effectuer un diagnostic et des tests. Que le sportif passe chez l’ostéopathe à cause de douleurs ou non, ce dernier doit toujours effectuer un interrogatoire. Le but est d’avoir le plus d’informations sur les antécédents du patient. Si douleur il y a, il doit en déterminer les origines, la durée, l’intensité ou encore les contextes de manifestation. Pour affiner son diagnostic, l’ostéopathe procède ensuite à un examen de toutes les structures du corps, à savoir les articulations, les tendons et les viscères.

ARTICLES LIÉS