Quand changer le boitier papillon ?

Le boitier papillon est une partie importante de votre système de prise d’air qui contrôle l’air entrant dans votre moteur. Il est situé entre votre prise d’air et le collecteur où l’air frais est aspiré dans le moteur pour le processus de combustion. La quantité d’air admise dans le moteur au cours de ce processus est contrôlée par la vanne papillon.

La vanne papillon est une vanne plate pivotante contrôlée par la pédale d’accélérateur via un câble ou un fil si elle est contrôlée électroniquement. Lorsque vous appuyez sur votre pédale, le boitier papillon s’ouvre pour permettre à plus d’air de circuler dans votre collecteur. L’ordinateur de votre véhicule fonctionne avec des capteurs pour s’assurer que votre moteur reçoit le parfait équilibre entre le carburant et l’air.

A lire également : 4 choses à savoir sur l’assurance auto

Comme bien des composants de votre véhicule, ce boitier peut connaitre des défaillances. Voyons quand il est recommandé de changer le boitier papillon.

Que sont les causes de défaillance du boitier papillon ?

La crasse, le carbone et la saleté peuvent s’accumuler dans le boîtier, créant des problèmes de circulation d’air et crée un déséquilibre. Cela interrompt le mélange parfait d’air et de carburant, ce qui peut bloquer la vanne papillon. Une vanne coincée peut provoquer une surtension ou même un calage.

A découvrir également : Comment mettre un antivol U sur un scooter ?

Que sont les signes d’un problème de boitier papillon ?

Voici les signes les plus courants que votre véhicule a un boitier papillon défectueux :

  • La saleté et la crasse peuvent s’accumuler à l’intérieur du boîtier de la pièce, provoquant une interruption du débit air-carburant. Semblables à la saleté et à la crasse, les dépôts de carbone peuvent également créer une surface inégale à l’intérieur des parois du boitier papillon, ce qui perturbe l’atomisation du mélange air-carburant.
  • Des problèmes de connexion électrique peuvent entraîner le relais d’informations inexactes ou intermittentes vers l’ordinateur de la voiture. Dans le cas du boitier papillon (et du capteur associé), des informations retardées à de fausses informations peuvent amener l’ordinateur à effectuer des corrections erronées du mélange air-carburant.
  • Le moteur éprouve des problèmes au ralenti. Lorsqu’un boitier papillon ne fonctionne pas correctement, vous remarquerez généralement un ralenti très bas. Si le problème est vraiment grave, le moteur peut même commencer à caler lorsque vous vous arrêtez ou lorsque vous appuyez rapidement sur l’accélérateur. Cela contribuera inévitablement à de mauvaises performances du moteur et, si cela arrive à ce point, cela devrait faire s’allumer votre témoin de vérification du moteur.
  • Dans les voitures plus modernes, une commande électronique des gaz (ETC) surveille en permanence les performances du boitier papillon. Si le système détecte un problème, il allume le témoin de vérification du moteur.

Quand changer le boitier papillon ?

Le boitier papillon joue un rôle important dans le contrôle du mélange de carburant et d’air dans votre moteur. Le bon mélange doit être atteint pour que votre moteur fonctionne correctement et en douceur. Une fois que cette pièce tombe en panne, elle doit être remplacée plutôt que réparée.

ARTICLES LIÉS