Quels critères considérer pour acheter une voiture d’occasion ?

Acheter une voiture d’occasion s’avère une pratique prisée par bon nombre de particuliers. En effet, cette option leur permet de réaliser des économies tout en bénéficiant d’un véhicule en bon état. Cependant, si la plupart des transactions dans le domaine se déroulent sans accrocs, certaines réservent par contre de mauvaises surprises aux acquéreurs. Vices cachés, fraudes, défaut d’information… tout est possible. Quels critères faut-il alors prendre en compte pour s’assurer d’un achat satisfaisant ? Voici quelques éléments de réponse.

L’historique du véhicule

Avant de s’intéresser aux détails techniques d’un bien d’occasion, il est toujours utile de vérifier son historique. Cette précaution vaut aussi bien pour les voitures que pour tout bien de deuxième main (bijoux, électroménagers, etc.). En réalité, il existe diverses possibilités d’irrégularités (recel, frais supplémentaires…) qu’on peut tenter de dissimuler en vous vendant un bien d’occasion.

A lire en complément : Quand devrais-je changer les plaquettes de freins ?

Procédez donc à la vérification minutieuse des documents requis lors d’une telle opération. Il s’agira notamment de s’appesantir sur :

  • Le carnet d’entretien
  • Le rapport d’historique administratif
  • Les factures d’entretien
  • Le contrôle technique, etc.

Pour plus de fiabilité, vous pouvez également solliciter un fournisseur de référence en vous rendant sur https://www.bymycar.fr/v/voiture-occasion. Spécialisé dans la vente de voiture d’occasion, ce professionnel vous accompagne dans l’acquisition d’un bien juridiquement et techniquement en norme.

Lire également : Où vendre ma voiture rapidement ?

L’État du véhicule

Si tout est en règle au niveau de l’historique de la voiture, vous pouvez passer à la vérification de son état de santé. Ici, l’objectif est de vous assurer que l’engin répond physiquement à vos besoins. À cet effet, vous devez procéder à une inspection de l’intérieur comme de l’extérieur. Commençant par l’examen de l’extérieur de la voiture, vous devez apprécier son aspect global en vue de décider si elle est assez présentable à votre goût. Évidemment, il sera question d’une inspection en présentiel ; pas de photos.

La carrosserie est-elle trop vieille ? Qu’en est-il de l’état des jantes, des pare-chocs et leurs fixations ? Les pneus sont-ils trop usés ? Ce sont là quelques interrogations auxquelles vous devrez répondre au cours de ce contrôle. Vérifiez en outre les niveaux d’huile et l’état du moteur en ouvrant le capot. Si après cet examen, vous constatez la nécessité d’effectuer de grosses réparations ; veillez à renégocier le prix afin d’intégrer ces coûts.

Pour ce qui est du contrôle de l’intérieur du véhicule, pensez à examiner l’état des sièges, le plafond ainsi que les données de kilométrage. Certains sièges sont-ils troués ? Le kilométrage est-il trop élevé ? Le plancher semble-t-il trop usé ? Décidez en fonction des réponses que vous obtiendrez à ces questions.

Le confort du tour d’essai

Dès que vous passez le cap de l’état du véhicule, votre dernier rempart sera le tour d’essai. Ce critère sert à tester votre ressenti au volant de la voiture. En 15 minutes au minimum, vous aurez à conduire la voiture pour apprécier quelques éléments. Il s’agit entre autres du confort de maniement du volant, de la détente sur le siège, du confort d’isolation, etc.

Faites par ailleurs attention aux bruits mécaniques pendant la course. En cas de sons inhabituels ou de mouvements de caisse suspects, vous devrez solliciter un spécialiste pour des examens complémentaires.


ARTICLES LIÉS