L’entretien nécessaire pour un chauffage hydronique

Pendant la saison hivernale, un système de chauffage hydronique est avantageux car il chauffe l’eau de votre salle de bain, ou autres pièces de la maison où il a été installé, tout en gardant le sol chaud et confortable. Pour continuer à profiter de votre système de chauffage hydronique pendant des années, un entretien régulier et professionnel est nécessaire. Cela permet d’économiser de l’argent à long terme, car les techniciens peuvent détecter les premiers signes d’un problème, avant qu’il ne devienne une réparation coûteuse. Voici quel est l’entretien nécessaire pour un système de chauffage hydronique.

La détection des fuites

Une fuite d’eau de votre système de chauffage hydronique peut éventuellement entrainer d’autres problèmes importants. Il faut donc détecter rapidement les signes de fuite, telles des flaques d’eau stagnante. Pour ce faire, le technicien peut monter le thermostat, permettant à la température et à la pression de s’accumuler dans le système pendant quelques minutes avant de vérifier les tuyaux et les vannes dans la zone de la chaufferie pour détecter les fuites.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs nettoyeurs vapeurs ?

La vérification de la température et la pression de l’eau

Lors de l’inspection, le technicien doit également vérifier la température et la jauge de pression. La température doit se situer entre 82⁰C et 93⁰C, et la pression appropriée sera comprise entre 12 et 25 PSI pour une maison à deux étages. Si l’une de ces mesures tombe en dehors de la plage, votre système peut nécessiter une réparation.

La lubrification de la pompe de circulation

La pompe régule le débit d’eau dans le circuit et peut nécessiter une lubrification pour éviter les frottements dans le système de tuyauterie. La pompe sera donc inspectée et lubrifiée au besoin.

A lire également : Lit électrique : comment et pourquoi le choisir ?

Nettoyer la suie de la chambre de combustion

À l’intérieur de la chambre de combustion de la chaudière, de la suie peut s’accumuler. L’entretien régulier par votre technicien comprend donc l’élimination de la poussière et d’autres matériaux. Ceci empêche ces débris d’interférer avec le système en circulant dans l’eau.

Époussetage des surfaces des radiateurs

Il est important que les surfaces des radiateurs soient exemptes de saleté et de poussière. De plus, les ailettes qui sont mal pliées peuvent nécessiter un peigne à ailettes et être redressées pour éviter une plus grande accumulation de poussière.

Purger l’air des radiateurs

Pour ce faire, les techniciens doivent ouvrir le robinet de purge sur chaque plinthe ou radiateur jusqu’à ce que l’eau commence à s’écouler. Les vannes sont ensuite fermées après que l’excès d’air s’est échappé.

Vidange et rinçage du système

Plusieurs experts suggèrent que les systèmes de chauffage hydronique résidentiels soient vidangés et rincés une fois tous les cinq ans. Renseignez-vous auprès de votre technicien pour savoir quand cela devrait être effectué sur votre système.

Comme vous pouvez le constater, l’entretien d’un système de chauffage hydronique nécessite plusieurs étapes qui devraient être confiées à un technicien spécialisé dans ces systèmes. Et si vous faites entretenir votre chauffage hydronique de manière régulière, vous pourrez compter sur celui-ci durant de longues années.

ARTICLES LIÉS