Comment lutter contre l’agrile du frêne ?

En 2002, des scientifiques se sont rendu compte que des dommages aux frênes dans le sud du Michigan étaient causés par un insecte introduit par accident, l’agrile du frêne. On pense que le ravageur était établi au Michigan depuis au moins 10 ans au moment de sa découverte et qu’il avait déjà infesté une vaste région du Michigan et de l’Ontario. Depuis, il s’est rapidement propagé au Québec, où il continue de faire des ravages.

De nombreuses municipalités ont développé des programmes pour contrer les problèmes causés par cet insecte, et ont également entrepris des campagnes d’abattage des arbres malades ou à risque. Si vous avez des frênes sur votre propriété, voici ce que vous devez savoir sur l’agrile du frêne.

A découvrir également : Combien de temps une batterie e cigarette ?

Qu’est-ce que l’agrile du frêne ?

L’agrile du frêne est un coléoptère perce-bois envahissant, originaire de certaines régions d’Asie. L’agrile du frêne a été découvert pour la première fois en Ontario en 2002. Le coléoptère est probablement entré au Canada après s’être établi dans la région de Détroit, où il est probablement arrivé dans des emballages en bois ou dans des palettes de transport, en provenance des pays d’Asie.

L’adulte est vert métallique brillant, mesurant de 8 à 14 mm de long et de 3 à 3,5 mm de large, au corps allongé et à la tête plate. La surface dorsale de l’abdomen est généralement de couleur rouge vif.

A découvrir également : Comment décorer une salle des fêtes ?

Quel est l’impact de l’agrile du frêne sur les arbres ?

L’agrile du frêne est capable d’attaquer et de tuer des arbres sains, et toutes les variétés de frênes y sont sensibles. Sans traitement, les arbres infectés meurent en un ou deux ans.

Comment identifier une infestation d’agrile du frêne ?

Si votre arbre a été infesté par l’agrile du frêne, vous verrez plusieurs signes et symptômes. Ceux-ci comprennent le dépérissement de la cime, la déformation de l’écorce, la présence de trous en forme de D et le jaunissement du feuillage. Vous pouvez également voir des galeries larvaires sous l’écorce.

Comment lutter contre l’agrile du frêne ?

Selon les experts, un frêne qui a perdu plus de la moitié de ses feuilles à cause d’une infestation d’agrile du frêne devrait être abattu. Couper ou abattre un frêne est une méthode préventive qui peut réduire le risque d’infestation mais qui n’élimine pas totalement la présence des insectes. Ce n’est pas une solution à long terme. Après quelques mois, ils peuvent donc refaire surface.

Le traitement contre l’agrile du frêne est effectué en injectant des insecticides dans les arbres sains. Les insecticides doivent être appliqués tous les deux ans sinon il y a un risque élevé que l’agrile du frêne ne refasse surface.

De plus, il est possible d’acheter des pompes ou des pulvérisateurs qui peuvent être utilisés pour traiter les petits frênes. ​Cependant, dans certains cas, si un arbre a perdu la majeure partie de sa canopée en raison d’une infestation d’agrile du frêne, il devient plus coûteux et difficile à sauver. L’abattre peut être la meilleure option pour empêcher l’agrile du frêne de se propager davantage.

ARTICLES LIÉS