Saut en parachute : tout ce qu’il faut savoir pour un premier saut

premier saut en parachute

Désirez-vous faire le parachutisme pour la première fois ? Vous réussirez l’opération si vous disposez de certaines données au préalable. Cela est capital, car vous ne savez encore rien de cette expérience. Voici à cet effet un guide qui pourra certainement vous être utile. Consultez-le pour vous préparer en conséquence.

Quel âge avoir avant le premier saut en parachute ?

L’âge que vous devez avoir avant d’effectuer votre premier saut en parachute est défini selon la législation de chaque pays. Cependant, il est possible que vous ayez une idée générale sur cela. Retenez donc que la première chute libre depuis un avion est autorisée à toute personne, quel que soit le sexe, ayant au moins 15 ans. Autrement dit, tout adolescent qui rentre dans sa quinzième année peut être volontairement largué d’un avion.

A voir aussi : Les différents systèmes de ventilation de restaurant

Seulement, vous devez vous munir d’une autorisation parentale avant l’opération. Il faut également savoir que le gabarit exigé doit avoir au moins 40 kg. Tout adulte dont l’âge excéderait 65 ans peut se voir refuser un saut en parachute. À titre informatif, certains centres autorisent aux mineurs de 12 ans de se lancer dans cette aventure. Néanmoins, ils exigent que les parents accompagnent ces derniers.

Est-il obligatoire de faire le premier saut en parachute en tandem ?

Généralement, vous ferez votre premier saut en biplace. Autrement dit, votre première aventure du saut en parachute est faite en compagnie d’un expert (moniteur agréé). Ce parachutiste professionnel assurera votre sécurité durant le saut et vous apprendra les règles d’art basiques. Il sera attaché contre vous afin de superviser votre chute, votre ligne de descente et l’atterrissage.

A lire en complément : Quel est la date de la rentrée scolaire 2020 au Cameroun ?

Ce moniteur aura également pour tâche de vous apprendre en pratique comment vous devez ouvrir le parachute au cours du saut. En dehors de cette option, il est possible que vous fassiez un premier saut solitaire. Cependant, vous devez recevoir préalablement une formation de qualité.

Quel poids faut-il pour un premier saut parachuté ?

premier saut en parachute

Connaître son poids est capital avant un premier essai de saut en parachute. À ce niveau, vous devez retenir que la masse corporelle qu’il faut se situe entre 90 et 95 kg en biplace. En clair, votre moniteur et vous devez avoir un poids situé dans cet intervalle. Au cas où vous serez très corpulent, une négociation s’impose avec le centre de réservation.

Là, les experts verront dans quelle mesure ils pourront vous trouver un moniteur moins imposant que vous. Ils feront alors l’addition de votre masse respective afin de voir si la somme dépasse le poids exigé ou non. Si vous êtes trop gros, un régime pourrait donc vous aider dans cette circonstance.

Quel est le moment idéal pour sauter en parachute ?

Avant d’effectuer un premier saut en parachute, ayez le réflexe de demander aux professionnels la période idéale dédiée pour cette opération. Sur cette question, sachez qu’il est possible de parachuter à n’importe quel moment de l’année. Certes, il est souhaitable de faire une descente en parachute quand le climat est agréable.

En d’autres termes, vous n’êtes pas en sécurité lorsque vous faites votre première chute pendant une saison à risque comme l’hiver. Pendant la période hivernale, il neige et il gèle. Les conditions de saut depuis un avion ne sont pas donc optimales. Misez alors sur un moment estival ou printanier. En termes de mois, programmez votre parachutisme entre avril et octobre.

Situation sanitaire adéquate pour un saut en parachute

Une situation sanitaire défaillante ne peut en aucun cas vous permettre de faire un premier saut en parachute. Impossible ! Si vous souffrez d’une affection d’ORL relative à la décompression, vous ne pourrez pas être autorisé à faire une chute de ce type. Lorsque vous avez un problème au dos ou une pathologie cardiaque, vous n’aurez pas non plus la permission de sauter avec un parachute depuis un avion. En effet, lors de votre saut, vous serez confronté à une situation de forte pression d’air.

Ce qui peut aggraver votre cas. Lors de l’atterrissage, vous aurez besoin de vos organes dorsaux. C’est pourquoi vous devez être en bonne santé avant de vous lancer dans une telle aventure. Une autre donnée à connaître avant votre descente dans l’air concerne les frais de l’opération. Bien évidemment, cela a un coût. Notez que le tarif se situe dans la fourchette de 230 et 300 € en fonction du lieu d’atterrissage.

ARTICLES LIÉS