Comment résilier son contrat MAIF ?

Comment résilier son contrat MAIF ?

La MAIF est l’une des compagnies d’assurances les plus connues en France. MAIF est tout simplement l’acronyme de Mutuelle assurance des instituteurs de France. Cette société d’assurance mutuelle a été fondée en 1934, et est aujourd’hui avec la MACIF, la plus grande mutuelle du territoire. Beaucoup de particuliers en France sont donc concernés par cette assurance, et parfois, certaines personnes souhaitent résilier leur contrat les liant à la MAIF pour diverses raisons. Cependant, beaucoup ne savent pas réellement comment procéder, mais également quelles sont les différentes démarches pour résilier son contrat.

Les différents types de contrats MAIF

La MAIF est une assurance non spécialisée, cela veut dire qu’elle assure notamment les particuliers sur plusieurs domaines de leur vie respective. Cependant, les deux secteurs d’assurances principaux dans lesquels la MAIF opère, sont sans aucun doute les assurances d’habitation, ainsi que les assurances auto.

A lire également : Est-ce que je peux voyager avec une déclaration de perte de papier ?

Sous quelles conditions effectuer une résiliation ?

La résiliation d’un contrat assurance MAIF ne diffère pas des résiliations de contrats assureurs. En effet, ce type de résiliation ne peut avoir lieu que sous certaines conditions. Cependant, lorsqu’une de ces différentes conditions est présente, il sera tout à fait possible de résilier plutôt simplement sans contrat, en prenant tout de même le temps de s’y occuper. Voici les différentes conditions possibles pour une résiliation de contrat MAIF :

  • Au bout de l’échéance. Cela semble logique, mais la principale condition d’une résiliation, s’il n’y a pas de motifs particuliers, est l’attente de l’échéance du contrat. Il faut compter à peu près deux mois de préavis pour pouvoir résilier son contrat au bout de la première année. Cette première année de contrat est très importante, notamment par rapport à une certaine loi qui sera évoquée plus tard. La résiliation d’une assurance à la fin d’une échéance annuelle est sans doute la plus classique des réalisations possibles.
  • Il est également possible de se rétracter par rapport à son contrat d’assurance. Il ne s’agit pas ici d’une vraie résiliation, mais plus d’une annulation de votre contrat assurance. En effet, pour quelconques raisons, si vous souhaitez résilier un contrat d’assurance que ce soit une assurance habitation ou une assurance auto, vous disposez d’un délai de 14 jours pour annuler votre contrat.
  • Enfin, si vous souhaitez effectuer une résiliation en plein cours de votre contrat d’assurance, il faut procéder à une démarche administrative. Cependant, certaines conditions doivent être réunies pour effectuer une résiliation de ce type. Parmi ces différentes conditions, on retrouve notamment le déménagement à l’étranger, le changement de travail, ou encore le licenciement.

Une résiliation possible grâce aux lois

Différentes lois de l’État français, permettent et favorisent la résiliation d’un contrat de type assurance. Les deux lois les plus connues, et les plus avantageuses dans ce genre de situation, sont la loi Hamon et la loi Chatel.

A lire également : Que faire en août sur Paris ?

Résiliation par la loi Hamon

La loi Hamon de 2014 oblige l’assureur à accepter la résiliation d’un contrat d’assurance au bout d’un an de contrat. Une fois une année complète effectuée sous un contrat d’assurance, vous pouvez choisir de résilier ce contrat, sans pour autant donner de motifs particuliers.

Résiliation par la loi Chatel

La loi Chatel de 2005, oblige l’assureur à donner à son client un préavis précisant bien quels sont les délais pour pouvoir justement résilier son contrat. Cette loi est très pratique, car à titre informatif, elle permet au particulier de bien organiser au préalable ses démarches de résiliation.

Comment résilier son contrat MAIF ?

Pour résilier son contrat MAIF, il faut envoyer une lettre recommandée à l’entreprise, démontrant votre volonté de résilier votre contrat d’assurance. Pour une assurance habitation, des documents comme la preuve de l’état de l’habitation seront demandés. Vous devez également apporter dans votre lettre recommandée, une des preuves d’un des motifs évoqués plus haut, afin de rompre votre contrat. La MAIF vous renverra cette lettre recommandée avec un accusé de réception, puis vous aurez alors un délai de maximum 2 mois pour que votre contrat soit résilié.

ARTICLES LIÉS