Les problèmes de stationnement dans les villes

28Depuis la seconde moitié du XXème siècle, les villes sont aménagées en fonction de l’automobile. La faible densité a accru les besoins de déplacement en automobile. Par conséquent, la demande de stationnement, parallèlement, a considérablement augmenté. Ceci est la source de beaucoup de problèmes étant donné que le stationnement dans les rue ne suffit plus. C’est ce qui a transcendé ce casse tête au niveau des aéroports. C’est pourquoi, comme solution on a initié le concept de parking pas cher près des aéroports.

Qu’est ce qu’un parking ?

Un parking ou parc de stationnement voire simplement stationnement est un espace où un bâtiment spécifiquement aménagé pour le stationnement des véhicules. Le parking peut être public ou privé, en enclos, en élévation ou souterrain. On en trouve souvent à côté des bâtiments publics comme les gares ou les aéroports. De même que dans les lieux de travail, les centres commerciaux, ou devant les grandes surfaces pour accueillir les usagers. Néanmoins, il existe plusieurs types de parkings comme le parking de surface, la zone bleue, le parking à étage, le parking ouvert, le parc relais, les parkings automatiques pour ne citer que ceux là.

A lire également : Qui a inventé les couches Pampers?

Urbanisme et stationnement

En effet, on ne peut parler de stationnement sans mentionner l’urbanisme qui est le secteur directement touché. De plus le stationnement touche des secteurs variés de l’urbanisme tel que la mobilité et l’accessibilité. Les gens ont besoin de pouvoir circuler convenablement à travers leur véhicule afin d’accéder aux équipements. Il y a lieu aussi de souligner le problème lié à l’occupation de superficies considérables au détriment des autres usagers. Le coût et la qualité du milieu de vie importent autant que les points déjà mentionnés.

A voir aussi : Quel matériel pour pêcher en étang ?

Pourquoi les gens ont besoin de parkings ?

Le stationnement est une nécessité qui aujourd’hui garantit la continuité et le bon déroulement des affaires. Pour bon nombre de personnes, influencées par la croissante dépendance à l’automobile et au concept incontestable du ‘‘no parking, no business’’ le parking est une nécessité et sa disponibilité est primordiale. Ceci doit conduire à s’interroger sur l’effet positif du stationnement sur dans l’économie d’une ville. En ce sens, la aéroports, étant de lieux de forte affluence où le parking est plus que nécessaire, les investisseurs tendent de plus en plus à l’implantation de parkings près des aéroports pour contribuer à la facilitation de déplacement des personnes et de leurs biens.

Les solutions pour pallier au manque de places de stationnement

Face à la saturation actuelle des places de stationnement dans les grandes villes, plusieurs solutions ont été proposées pour pallier ce manque.

Tout d’abord, l’aménagement urbain peut jouer un rôle important dans la création de nouvelles places de stationnement. Il est possible d’optimiser le nombre de places en utilisant notamment l’espace souterrain ou en construisant des parkings aériens. Les parkings intelligents équipés d’un système automatisé permettant aux conducteurs de trouver rapidement une place libre peuvent aussi être envisagés.

Une autre solution viable est celle du covoiturage qui consiste à partager son trajet avec d’autres personnes afin de réduire le nombre total de voitures en circulation et ainsi diminuer la pression sur les espaces disponibles pour se garer. Des applications mobiles dédiées au covoiturage existent déjà et permettent aux utilisateurs de s’organiser facilement entre eux.

Le développement des modes alternatifs tels que le vélo ou les transports en commun peut contribuer à réduire l’utilisation excessive des voitures individuelles et par conséquent limiter la demande en matière de stationnement. Certainement plus écologiques, ces alternatives sont aussi plus économiques pour les usagers qui ne sont pas obligés d’utiliser leur voiture personnelle tous les jours.

Ces solutions demandent un investissement financier important ainsi qu’une volonté collective forte pour modifier nos habitudes quotidiennes. La prise en compte environnementale devrait donc être davantage intégrée dans toutes les politiques liées au transport urbain afin que chacun puisse participer activement à une ville plus durable et mieux adaptée aux besoins actuels.

Les impacts environnementaux et économiques du stationnement en ville

Au-delà du manque de places, les parkings en ville ont aussi un impact environnemental important. Ils prennent souvent la place d’espaces verts ou de bâtiments historiques qui sont détruits pour construire des parkings souterrains ou aériens. L’usage massif des voitures individuelles et donc du stationnement favorise l’émission importante de gaz à effet de serre ainsi que la pollution sonore et atmosphérique.

Côté économique, le coût des parkings est souvent très élevé pour les collectivités locales comme pour les usagers eux-mêmes. En effet, il faut financer leur construction mais aussi leur entretien régulier, ce qui représente une charge importante pour les finances publiques. Les usagers doivent quant à eux payer des tarifs toujours plus élevés avec parfois un abonnement mensuel obligatoire dans certaines zones urbaines.

La présence excessive de ces espaces dédiés au stationnement en centre-ville peut avoir un impact négatif sur le développement économique local. En effet, cela dissuade certains clients potentiels de venir faire leurs achats dans les magasins situés dans cette zone car ils anticipent déjà le problème du parking.

Face aux impacts environnementaux et économiques négatifs liés aux espaces dédiés au stationnement en milieu urbain, il est impératif que des solutions alternatives soient trouvées afin de répondre aux besoins actuels sans aggraver encore davantage ces problèmes existants. Cela passe notamment par une meilleure planification urbanistique intégrant dès la conception initiale tous ces aspects environnementaux et économiques.

ARTICLES LIÉS