Quelles sont les origines de la chicha ?

On compte de plus en plus d’adeptes de la chicha en France. C’est une pratique très appréciée, car elle permet de partager un moment entre amis, à parler tous assis en rond, autour d’elle. On peut s’y adonner dans des endroits publics spécialisés, souvent appelés café à chicha, ou encore à la maison. Mais d’où vient la chicha ? Jetons un coup d’œil rapide sur son histoire.

Qu’est-ce que la chicha ?

Pour ceux qui n’ont jamais utilisé une chicha, il faut savoir que cette pratique consiste à fumer du tabac à l’aide d’une pipe à eau, qui est connectée à un ou plusieurs tuyaux d’où les amateurs aspirent des bouffées. La chicha est aussi connue sous le nom de narguilé. Le tabac qui est utilisé est chauffé indirectement par des charbons ou des braises de bois.

A découvrir également : Comment se débarasser des sciarides dans les plantes d'intérieur ?

Les chichas de qualité sont principalement en verre. Les goûts du tabac sont très variés, allant des saveurs de fruits (orange, citron ou melon) aux herbes (menthe). Afin de pouvoir la partager entre amis à la maison, on choisira un pack chicha qui contient tous les différents éléments nécessaires pour la préparation et son utilisation.

Une histoire qui remonte au 16e siècle

Il est difficile de dire avec précision dans quelle région du monde la pratique de la chicha a débuté. On mentionne l’Europe, la Perse, l’Afrique, l’Inde, et même l’Amérique, comme faisant partie des premiers utilisateurs. Cependant, une majorité des historiens ayant étudié le sujet s’entendent pour dire que l’Inde a probablement inventé cette technique de fumer le tabac. C’est au 16e siècle que cela se serait produit. Le principe derrière l’idée était de purifier la fumée en la faisant traverser l’eau dans une base de verre (c’est ce que l’on appelle la chicha). Au départ, elle était destinée principalement aux classes sociales les plus élevées.

Lire également : Quelles sont les étapes à suivre pour effectuer un terrassement ?

C’est au 17e siècle que la chicha s’est répandue. Son usage n’était plus exclusif aux nobles, ce qui a permis de créer une véritable industrie. Celle-ci s’est tout d’abord développée en Perse. À cette époque, on utilisait du tabac à feuilles sombres, très puissant. Puis, au tournant du 18e siècle, ce sont les Turcs qui ont adopté la chicha. Mais plus que tout autre, ce sont les nobles qui l’utilisaient. On pouvait trouver la chicha dans le palais royal, où le roi le fumait avec ses invités les plus importants.

C’est au 19e siècle que l’on a commencé à insérer différents goûts au tabac que l’on fumait par l’usage de la chicha. Ce sont les Égyptiens qui ont inventé l’idée, en insérant du miel et de la mélasse dans le mélange de tabac. Ensuite, ils ont expérimenté en ajoutant des fruits, tels que le raisin et le melon, ainsi que de la menthe. Son utilisation était similaire à aujourd’hui, puisque la chicha servait à rassembler les individus autour d’elle, afin de créer des liens plus forts entre eux.

Aujourd’hui, la France, comme de nombreux autres pays européens, augmente sa consommation de chicha, année après année. Les jeunes créent ainsi leur propre tradition, qui entrera dans l’histoire de la chicha, dans le temps.

ARTICLES LIÉS